Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access ../composite-la-cagnotte-2-sm.jpg in /mnt/168/sdb/e/4/ilovecinema2/ecrire/inc/filtres_images.php on line 68
Florilège de répliques cultes de films (dialogues) - I love cinema
I love cinema

Accueil du site > Répliques cultes de films > Florilège de répliques cultes de films (dialogues)

Florilège de répliques cultes de films (dialogues)

vendredi 1er mai 2009, par Olivier Bruaux


Voir en ligne : www.ilovecinema.Tv, stars, interviews, news, cinema & films

Listen to Radio Cinema on your tablet or cell phone / Ecoutez Radio Cinéma :

http://listen.radionomy.com/radiocinema.m3u

© www.theatreetcinema.fr

Reservez vos places pour LE PAIN DUR
mise en scène par Olivier Bruaux

Théâtre du Nord-Ouest, Paris : 0033 (0)143 551 480



- « Patricia, mon petit... je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu ! » Lino Ventura dans les Tontons flingueurs de Georges Lautner.

- « Dans la vie, il y a ceux qui entrent par la porte et ceux qui rentrent par la fenêtre. » Eli Wallach
- « Dans la vie, il y a ceux qui ont un revolver chargé et ceux qui creusent. Alors, creuse ! » Clint Eastwood dans "le Bon, la Brute et le Truand" de Sergio Leone

- « N’oublions pas que les vrais problèmes sont à Beyrouth. » Jean-François Stevenin dans les maris, les femmes, les amants de Pascal Thomas

- « Joue le, Sam. » Ingrid Bergman dans » Casablanca de Michael Curtiz

- « Alors, on fait moins le malin... » Albert Dupontel dans son film "Bernie"

- « L’aventure, c’est l’aventure ! » Jacques Brel, Charles Denner, Lino Ventura, Charles Gérard, Aldo Maccione dans le même film de Claude Lelouch

- « La vie c’est dur tout le temps ? Ou c’est seulement quand on est petit ? » Nathalie Portman
- « C’est toujours comme ça. » Jean Reno dans Léon de Luc Besson

- « [..] Avouer que tu as un cœur, même s’il faut creuser profond pour le trouver et que tu as oublié depuis longtemps comment on s’en sert" Marcia Gay Harden
- « Si j’avais su que tu nous ferais ta grande conférence sentimentale, j’aurais appris par cœur les tragédies de Shakespeare. » Gabriel Byrne dans "Miller’s crossing" des frères Coen

- « On courtise, on séduit on enlève et en cas d’urgence on épouse. » Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche et André Weber

- « Un barbu, c’est un barbu. Mais trois barbus, c’est des barbouzes. » Lino Ventura dans Les Barbouzes de Georges Lautner

- « En fait, il est réconfortant de penser que si un jour vous perdez votre travail à la NASA, vous pourrez vous reconvertir dans le sadomasochisme » Steve Buscemi dans Armageddon de Michael Bay

- « Ce ne sera pas trop dur pour vous, Madame Peel ?
- Rien n’est jamais trop dur pour moi... » Ralph Fiennes & Uma Thurman dans Chapeau melon et bottes de cuir de Jeremiah Chechik

- « Je suis sûrement stérile... c’est de famille » Campbell Scott dans Singles de Cameron Crowe

- « Ah, non. Pas moi, pas moi. Et je ne fumerais pas. » Tom Ewell dans Sept ans de réflexion de Billy Wilder

- « Qui tu es, toi, pour juger des autres ? Tcheky Karyo
- Moi, je ne suis rien, Anton... je ne suis rien... rien pour personne. » Matthew Broderick dans Addicted to love de Griffin Dunne.

- « Question. A quoi sert d’aimer ? Réponse. A finir seul. » Sergio Castellito dans A vendre de Laetitia Masson

- « J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie... Il est temps de mourir. » Rutger Hauer dans Blade Runner de Ridley Scott.

- « Howard, que ce soit clair entre nous : tu es notre fils et nous t’aimerons jusqu’à notre mort. Gay, hétéro, rouge, vert ou même si tu pilles une banque ou si tu tues quelqu’un... » Debbie Reynolds

- « Ou que tu te pètes la gueule, vomisse partout et que tu pisses sur tout les réverbères. » Wilford Brimley

- « Mais j’ai promis à Isaac de faire ce défilé. La nouvelle collection, c’est cette après-midi et j’ai mes deux toast à vomir" Shalom Harlow dans "In & Out » de Frank Oz.

- « Tu avais l’air soucieux dans ton sommeil...
- Je devais faire un mauvais rêve.
- Avec moi à tes côtés ?
- On n’est pas maître de ses rêves, Jeanne. » Virginie Ledoyen et Mathieu Demy dans Jeanne et le garçon formidable d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau.

- « Sur ce, si ça vous gène pas, je vais m’évanouir » Robert De Niro dans Ronin de John Frankenheimer

- « Ecoute, je vais jouer franco avec toi. Si tu veux la vérité, je m’en cogne de ce que tu sais ou non. Mais j’vais te torturer un peu... pour la rigolade... pas pour te faire parler. [..] A ta place, moi, je prierais pour que ça finisse vite, mais ça, faut pas y compter. » Michael Madsen dans Reservoir Dogs de Quentin Tarantino

- « Vous me faîtes chier » Gérard Darmon aux toilettes dans "Les Grandes Bouches" de Bernie Bonvoisin

- « Il est sensible, délicat et il t’encule. » Fabrice Luchini dans Rien sur Robert de Pascal Bonitzer

- « Je vais te donner du plaisir avec ma langue » Dan Futtermann dans Shooting Fish de Stefan Schwartz

- « Putain. Le trip boy-scout hamster jovial. Cu-ii. Cu-ii. Cu-ii. Connasse ! » Walt MacPherson dans Serial Mom de John Waters

- « C’était fabuleux... Est-ce que c’était bon pour toi ?" - J’ai connu mieux » Swoosie Kurtz & Jim Carrey dans "Menteur, menteur" de Tom Shadyac.

- « T’avais raison... » Jean Reno
- A propos de quoi ?" Jean-Marc Barr
- On est bien mieux tout au fond... C’est là qu’il faut être... Pousse-moi pour que j’y retourne, Jacques, amène-moi au fond... Je t’en prie, Jacques. » Jean Reno dans Le grand bleu de Luc Besson.

- « Certains hommes gagnent le monde, d’autres gagnent d’anciennes filles de joie et un voyage en Arizona. Au revoir. » Kim Bassinger dans L.A. Confidential de Curtis Hanson.

- « Tu peux pas t’empêcher d’emmerder le monde, hein ?"
- Bin, non. » Clotilde Courau & Jean-Pierre Darroussin dans le Poulpe de Guillaume Nicloux.

- « Je suis une victime. » Timothy Olyphant
- Tu es un cinglé. » Neve Campbell
- Oui, bon... chut. Garde le pour toi, ce sera notre secret. » Timothy Olyphant dans Scream 2 de Wes Craven.

- « Comme je vous le disais, nous pourrons commencer par répondre à la question : qu’est-ce qu’un crime sexuel ?"
- C’est de ne pas s’éclater au lit. » Kevin Bacon & Alex Edlin dans Sex crimes de John McNaughton.

- « Si tu essayes de me cacher quelque chose, je te tue. Si tu déformes les faits ou si je crois que tu déformes les faits, je te tue. Si tu oublies quelque chose, je te tue. En vérité, il va falloir te donner un mal de chien si tu tiens à la vie. Est-ce que tu as saisi ce que je t’ai dit ? Fais un petit effort ou sinon je te tue. » Vas Blackwood dans Arnaques, crimes et botanique de Guy Ritchie.

- « Mais, c’est de la manipulation !" Catherine Zeta-Jones "Non, c’est du chantage... La manipulation, c’est la façon dont les policiers traitent avec les voleurs. » Sean Connery dans "Haute-Voltige" de Robert MacDougal

- « J’ai quoi dans le ventre ? [...] Vous allez me dire ce que j’ai dans le ventre !" Leland Orser
- Tu as un monstre au fond de toi. Ces types ont piraté la navette où tu étais. Ils ont vendu ton cryotube à cet homme là. Il t’a mis un alien à l’intérieur de ton corps. Un spécimen très agressif. Il va sortir en te crevant la cage thoracique et tu vas mourir. D’autres questions ? » Sigourney Weaver
- Qui êtes-vous ?" Leland Orser
- Je suis la mère du monstre. » Sigourney Weaver

"Hey, Ripley. A ce qu’on raconte, tu as déjà eu affaire avec ces bestioles ?" Ron Perlman "C’est vrai... » Sigourney Weaver "Ouah, Putain... Et alors ? T’as fait quoi ?" Ron Perlman "Je suis morte. » Sigourney Weaver dans Alien : Resurrection de Jean-Pierre Jeunet

- « Si ça peut vous consolez, ce mec, là, avec la bouteille, vous le voyez, non seulement il a des bagages en croco coordonnés, mais sa série préférée est Alerte à Malibu. Vous voyez, il y a toujours quelqu’un plus à de plaindre que soi. » John Hannah dans "Pile & face" de Peter Howitt

- « J’ai pas un cœur en or, et j’en aurais jamais. OK ? Mais détendez vous. Il y a d’autres gens beaucoup plus sympas qui vont apparaître : on les appelle des ratés. » Christina Ricci dans "Sexe et autres complications" de Don Roos

- « J’aime mieux le mal que tu me fais que le bien que me font les autres. » Benoît Magimel dans "Les enfants du siècle" de Diane Kurys

- « Je trouve que c’est super comme philosophie, Will. Ça te permettra de vivre toute ta vie sans jamais avoir vraiment à connaître personne [..] Tu n’es pas parfait, vieux. Et laisse-moi t’épargner le suspens : la fille que tu as rencontrée, elle n’est pas parfaite non plus, mais la question est de savoir si vous êtes parfaits l’un pour l’autre. Tout le truc est là. C’est le véritable sens de l’intimité. Peut-être tu crois tout savoir sur tout, vieux, mais ça la seule façon de le savoir, c’est de tenter le coup. Tu l’apprendras sûrement pas d’un vieux con comme moi, et même si je le savais, je le dirais pas à un petit merdeux comme toi. » Robin Williams dans "Will Hunting" de Gus Van Sandt

- « On les a perdus. Le Saint Office va me couper les couilles. Remarque pour ce qu’on s’en sert. » André Pousse dans "L’âme sœur" de Bigeard

- « Mon amour, je veux que tu saches..., je veux que tu saches que tout ça, tout ce que j’ai fait, c’était par amour pour toi et pour pouvoir t’offrir ce mariage dont tu rêvais tant, d’accord, et... " John Favreau "Toi et Moore, vous allez changer ces cadavres de place. Est-ce que c’est compris ? D’ailleurs, tu vas mettre Boyd avec, et pendant que tu y es, tu sais ce que tu vas faire, eh bien, tu n’as qu’à balancer Moore au fond de ce trou, c’est TOUT !" Cameron Diaz "Quoi, tu veux que je liquide Moore ?" John Favreau "Je sais, c’est le seul ami qui te reste. Mais tu vas le traîner derrière toi, comme une casserole, et il serait quand même temps que tu apprennes à tirer la chasse d’eau comme un grand ! Est-ce que c’est compris ? [..] Et débarrasse nous aussi de cette saleté de chien !" Cameron Diaz dans "Very Bad Things" de Peter Berg

- « Rassurez vous, Madame Bourdel, c’est français, c’est la police française. » Gérard Jugnot dans "Papy fait de la résistance" de Jean-Marie Poiré

- « Je me fais trop vieille pour ces conneries. » Claire Danes dans "Mod Squad" de Scott Silver

- « Madame, je vous rappelle qu’on a juré de servir et de protéger. Si vous détestez à ce point les humains, pourquoi vous faites ce métier ?" Ray McKinnon

- « Parce que dès que j’en ai l’occasion, j’en dégomme un. » Ellen De Generes dans "Goodbye lover" de Roland Joffé

- « Je me suis installé définitivement dans le provisoire. » Catherine Frot dans "La dilettante" de Pascal Thomas

- « Ce sont les pauvres qui sont fous à lier. Nous les riches, on est excentrique !" Denis Hopper dans "Speed" de Jan De Bont

- « Ce qui me gène le plus, c’est d’avoir 35 ans mais de jouer une fille qui n’en a que 20. Ca ne me plait pas de devoir crever toute nue et ça me gène un peu que mon personnage soit pas assez intelligente pour avoir une arme alors que son petit ami a fini les viscères en l’air. » Jenny McCarthy dans "Scream 3" de Wes Craven

- « Tout va comme vous voulez, cher Monsieur ? On prend le frais, c’est ça ? Je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais un blanc circulant en plein Harlem avec une pancarte sur laquelle est écrit : "Je hais les nègres", soit il a un grave problème personnel à résoudre, soit il a quelques cases en moins. » Samuel L.Jackson dans "Une journée en enfer" de John McTiernan

- « James, mérite ça... mérite le... » Tom Hanks dans "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg

- « C’est pour les enfants que c’est terrible. Heureusement qu’ils n’en ont pas. » Catherine Frot dans "Un air de famille" de Cédric Klapisch

- « Vous croyez que vous m’aurez ?" Steve McQueen "Je l’espère. » Faye Dunaway dans "L’Affaire Thomas Crown" de Norman Jewison

- « Ce sang, c’est le votre ?" Zach Grenier "Enfin, une partie oui. » Edward Norton dans "Fight Club" de David Fincher

"100 hommes, quel courage... » Anne Brochet "Oh, j’ai fait mieux depuis... » Gérard Depardieu dans "Cyrano de Bergerac" de Jean-Paul Rappeneau

"Mon héros !" Mel Gibson dans "Ce que veulent les femmes" de Nancy Meyers

"Non, excuse moi camarade, mais si il n’y a que quand on pète ou quand on rote que ça te dit quelque chose, on va pas causer souvent. D’abord, le Bombé et moi, on ne pète que dehors. On sait se tenir. On a déjà été au restaurant. » Louis de Funès dans "La soupe aux choux" de Jean Girault

"Qu’est-ce que vous avez pensé de moi la première fois que vous m’avez vu ?" Philippe Khorsand "Sincèrement ? Rien. » Yolande Gilot dans "Mes meilleurs copains" de Jean-Marie Poiré

"Fâcheuse coïncidence. » John Malkovitch dans "Les âmes fortes" de Raul Ruiz

"Ockie Dockie" Anthony Hopkins dans "Hannibal" de Ridley Scott

"L’avenir n’est plus ce qu’il était, Mr Angel. » Robert de Niro dans "Angel Heart" d’Alan Parker

"Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge. » Robert Lamoureux dans "On a retrouvé la 7ème compagnie" de Robert Lamoureux

"Maintenant que nous savons qui vous êtes, je sais qui je suis. Je ne suis pas une erreur. » Samuel L. Jackson dans "Incassable" de M.Night Shyamalan

"Oh, si, Dominique, amuse toi. Ca empêche de mourir. » Claudia Cardinale dans "Cartouche" de Philippe de Broca

"On ne dit pas :"Juif vous avez l’air"... mais "Vous avez l’air Juif". Si je vous dis : "Con vous avez l’air", c’est pas français. C’est juste, mais c’est pas français. » Jean-Paul Belmondo dans "L’As des As" de Gérard Oury

"L’amour c’est le désir qu’on a dans le cœur et qu’on est seul à connaître. » Billy Bob Thornton dans "Bandits" de Barry Levinson

"Quand il y a des blancs dans la conversation, monsieur l’abbé, c’est quand vous laissez le temps au Saint-Esprit de vous souffler les réparties ?" Emmanuelle Riva dans "Léon Morin, prêtre" de Jean-Pierre Melville

"Je rêvais d’un fils unique et j’ai eu deux imbéciles. » Jean-Pierre Bacri dans "Kennedy et moi" de Sam Karmann

"Tu vois, Dylan, dans des circonstances différentes, je crois que toi et moi, on aurait formé un super couple. »Sam Rockwell "Oui, si tu ne m’avais pas explosé à travers la fenêtre et si tu n’avais pas essayé de tuer tous ceux que j’aime, on aurait eu nos chances. » Drew Barrymore dans "Charlie et ses drôles de Dames" de McG

"A la fin, il ne peut en rester qu’un et ce ne sera pas toi !" Adrian Paul dans "Highlander - Endgame" de Douglas Aarniokoski

"Gamin, gamin, allez, viens... C’était pour rire. » Benoît Poelvoorde dans "C’est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux

"Vous l’avez fait exprès ou quoi ? C’est pour m’éprouver ou c’est juste que vous avez un sale caractère ? Vous pouvez pas vous exprimer sans provoquer des catastrophes ? Hein, c’est ça ! Ou alors vous vous en foutez, hein ? Oui, ça doit être ça, au fond. Vous vous en foutez"" Michel Villermoz

"C’est déjà dur de ne pas exister, mais alors quand rien n’existe du tout à ce point là, hé bien, ça fait mal. » Michel Villermoz dans "Des Nouvelles du Bon Dieu" de Didier Le Pêcheur

"Il y a 50000 gonzesses dans cette station. Merde ! Et il a fallu que tu la sautes, elle, la fille de Max ma nièce !" André Dussollier dans "Les Marmottes" d’Elie Chouraqui

"Je ne crois pas que vous soyez un sale con, Royal. Je crois seulement que vous êtes un fils de pute. » Danny Glover dans "La Famille Tenenbaum" de Wes Anderson

"Avec Saul, ça fait 10. Ca devrait être assez, t’es d’accord ? Tu crois qu’il en faudrait un de plus ?... Tu crois qu’il en faudrait un de plus ! On en trouvera un de plus. » George Clooney dans "Ocean’s Eleven" de Steven Sorderbergh

"Tu crois au coup de foudre ?" Guillaume Canet "Ouais. » Elodie Navarre "Bin, t’as tord. » Guillaume Canet dans "Jeux d’Enfants" de Yann Samuel

"Pourquoi des araignées ? Pourquoi ça ne pourrait pas être des papillons ?" Rupert Grint dans "Harry Potter et la Chambre des Secrets" de Chris Colombus

"On se fait quand même un peu chier... Non ?" Jean-Pierre Marielle dans "La Petite Lili" de Claude Miller

"Quelle différence il y a entre un salaud et un type bien ? Hé, bin, le type bien, il a pas les couilles d’être un salaud. Puis, c’est tout ! Moi, par exemple, qui suis dégonflé de nature, hé bin, je suis condamné à être un type bien toute ma vie !" Coluche dans "La Femme de mon Pote" de Bertrand Blier

"Qu’avez-vous l’intention de faire de lui ? Le corrompre ? Le détruire comme moi ?"Viveca Lindfors "J’ai bien peur que ce soit lui qui me détruise plutôt. » Stewart Granger dans les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang

"Qu’on me donne dix hommes du genre de Clouseau et je jure de détruire la planète !" Herbert Lom dans "Quand l’inspecteur s’emmêle" de Blake Edwards

"Je suis conne. Je suis très conne. Je suis très très conne" Cécile de France dans "Irène" d’Ivan Calberac

"Mais c’est dégueulasse ! On dirait un gigot. » Ophélie Winter dans "Mauvais Esprit" de Patrick Alessandrin

"Je retire tout ce que j’ai dit, Claire. En fait, vous n’êtes pas con, vous êtes gentille. C’est ça votre problème. » François Morel dans "Un couple épatant" de Lucas Belvaux

"Des aspics. Les plus dangereux de tous... Passez devant !" John Rhys-Davis à Indiana Jones dans "Les Aventuriers de l’Arche perdue" de Steven Spielberg

"Alors, comme ça, t’aimes l’herbe, VR ? Eh bin, tu vas brouter. Broute ! J’ai dit "Broute !". Allez, allez. Broute ! Alors ? Mâche bien, VR, mâche bien ! Oh... un bout de shit" Lionel Abelanski dans "La Beuze" de François Desagnat et Thomas Sorriaux

"Faut tuer les gens avant de les connaître ; après, on s’attache. » Annie Girardot dans "Elle cause plus... Elle flingue" de Michel Audiard

"Je ne m’en vais pas parce que j’hésiterais à te tirer dessus, mais parce que je le pourrais sans hésiter. » Angelina Jolie dans "Tomb Raider : le Berceau de la Vie" de Jan de Bont

"Comme quoi, une étoile peut cacher un trou noir. » Karin Viard dans "le Rôle de sa Vie" de François Favrat

"Je suis juif, diabétique et homosexuel. Et je crois quand même en Dieu. » Pierre Arditi dans "la Première fois que j’ai eu 20 ans" de Lorraine Lévy

"M’enfin : ils vont quand même pas me tuer parce que je vais pas mourir, non ?" Philippe Noiret dans "Père et Fils" de Michel Boujenah

"Garde à vous ! Regardez-moi, là ! Je vous le dis sans haine, mais vous me le paierez très cher, mais alors très cher !" Louis de Funès dans "Le Gendarme de Saint-Tropez" de Jean Girault

"Smeagol a promis.... » Elijah Wood "Smeagol a menti !" Smeagol dans "Le Retour du Roi" de Peter Jackson

"Une femme est un poison. » Charlton Heston "Pas désagréable à prendre. » Dorothy Lamour dans "Sous le plus grand Chapiteau du Monde" de Cecil B. DeMille

"C’est une espèce en voie de disparition. Quel sera l’intérêt scientifique ?" Antonio Monda "La vengeance. » Bill Murray dans "La Vie Aquatique" de Wes Anderson

"Nous ne nous connaissons pas et je les déteste déjà !" Maria Pacôme dans "Les Sous-doués" de Claude Zidi

"Mais c’est bien connu que c’est pas mes neurones qui m’ont rendu célèbre. C’est plutôt que je suis démentiellement beau, sexy en diable et que je suis si bien monté que c’en est écœurant ! Ah... faut bien avouer que j’ai pas inventé le fil à couper l’eau tiède. » Will Smith dans "Père et Fille" de Kevin Smith

"Par expérience, je ne mets jamais la main le premier dans un corps liquide visqueux ne me disant rien qui vaille. » David Wenham dans "Van Helsing" de Stephen Sommers

"Ainsi s’éteint la liberté. Sous des applaudissements. » Natalie Portman dans "Star Wars III : la Revanche des Sith" de Georges Lucas

"La dernière fois que j’ai vu Dave... » Sean Penn "Oui, Dave Boyle. » Kevin Bacon "Dave Boyle... » Sean Penn "Oui, Jimmy. Dave Boyle. » Kevin Bacon "Bin, c’était il y a 25 ans. Il remontait cette rue à l’arrière d’une voiture. » Sean Penn "Jimmy, qu’est-ce que t’as fait ?" Kevin Bacon "Merci d’avoir trouvé les assassins de ma fille, Sean. Si seulement, t’avais été plus rapide... » Sean Penn dans "Mystic River" de Clint Eastwood

"On ne sent pas le cul quand on connait pas. » Jean-Pierre Bacri dans "Didier" de Alain Chabat

"Salope ! Chienne ! Endive !" Jean-Paul Belmondo "Je vous demande pardon ?" Geneviève Bujold "Je disais "chienne" comme ça... » Jean-Paul Belmondo "Ah ! J’avais cru comprendre "endive". » Geneviève Bujold dans "l’Incorrigible" de Philippe de Broca

"Vous croyez en Dieu. » Laurent Lucas "J’ai arrêté. C’était pas réciproque". » Jean Dujardin dans "Contre-enquête" de Franck Mancuso

"On ne peut pas faire confiance aux français. » Ian McKellen dans "Da Vinci Code" de Ron Howard

"Un jour, tu pleureras d’avoir refusé de faire le peu de mal dont serait sorti un grand bien. Sois en sûr. » Eva Green dans "Kingdom of Heaven" de Ridley Scott

"L’Araignée, voici pourquoi seuls les idiots sont des héros parce qu’on ne peut jamais savoir à quel moment un psychopathe va débarquer avec un choix sadique : laisser mourir la femme que tu aimes ou laisser périr les petits enfants. Fais ton choix, l’Araignée, et tu verras comment un héros est récompensé. » Willem Dafoe dans "Spider-man" de Sam Raimi

"Je sais, Ed, la vie n’est jamais juste. Rends-toi compte : désormais, si je tue un mec, on peut m’arrêter. » Leslie Nielsen dans "Y a-t-il un flic pour sauver la Reine ?" de David Zucker

"Un mec aussi chiant avec sa maitresse doit pas être beaucoup plus drôle avec sa femme. » Annelise Hesme dans "Fauteuils d’orchestre" de Danielle Thompson

"Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ?" Jean-Paul Belmondo "Non. » Georges Géret "Un voleur, de temps en temps, ça se repose. » Jean-Paul Belmondo dans "le Guignolo" de Georges Lautner

- « Je suis un publiciste, pas un attrape-nigauds. J’ai des collaborateurs, une secrétaire, une mère, deux ex-femmes et quelques barmen qui comptent sur moi pour vivre. Je n’ai aucune envie de les décevoir en me faisant supprimer à la légère. » Cary Grant dans La Mort aux Trousses d’Alfred Hitchcock

- « J’avais 27 ans la première fois que je suis mort. Il y avait du blanc partout. C’était la guerre et je me sentais vivant. Mais, j’étais mort. » Adrien Brody dans "The Jacket" de John Maybury
- « Je suis un publiciste, pas un attrape-nigauds. J’ai des collaborateurs, une secrétaire, une mère, deux ex-femmes et quelques barmen qui comptent sur moi pour vivre. Je n’ai aucune envie de les décevoir en me faisant supprimer à la légère. » Cary Grant dans La Mort aux Trousses d’Alfred Hitchcock

- « J’avais 27 ans la première fois que je suis mort. Il y avait du blanc partout. C’était la guerre et je me sentais vivant. Mais, j’étais mort. » Adrien Brody dans "The Jacket" de John Maybury

- « On ne trompe pas quelqu’un qu’on aime avec quelqu’un qu’on n’aime plus. » Fu’âd Aït Aatou dans "Une vieille Maîtresse" de Catherine Breillat
- « Ecoute, tatie, moi aussi j’ai beaucoup réfléchi et je te considère comme ma mère. Je tiens beaucoup à toi et plus j’y pense, et plus je me dis, j’crois que j’ai envie de faire exactement comme toi. » Mélanie Laurent
- « Hmm ? Comment ? Qu’est-ce que tu veux dire ?" Catherine Jacob
- « Bin, rien foutre, comme toi. Finalement, c’est un peu ça le but de la vie, non ? Réussir à rien foutre. » Mélanie Laurent dans "Dikkenek" d’Olivier Van Hoofstadt

- « Faire confiance aux honnêtes gens est le seul vrai risque des professions aventureuses. » Jean Gabin dans "le Cave se rebiffe" de Gilles Grangier

- « Comment est-il mort ?" Malcolm Sinclair - Votre contact ? Douloureusement. » Daniel Craig dans "Casino Royale" de Martin Campbell

- « Mr Dent, avez-vous l’idée des dégâts matériels que pourrait subir ce bulldozer si je le laissais vous passer sur le corps ?" Steve Pemberton "Pas la moindre. » Martin Freeman "Absolument aucun. » Steve Pemberton dans "H2G2 - Le guide du voyageur galactique" de Garth Jennings

- « Mais dis-moi une chose, Sparrow, es-tu capable de vivre en sachant que tu as fait condamner un innocent, un ami de longue date à une misérable vie de servitude à ta place pendant que tu jouis de ta liberté ?" Bill Nighy "Oui, ça me convient. » Johnny Depp dans "Pirates des Caraïbes - Le secret du coffre maudit" de Gore Verbinski

- « Il faut aimer le peuple même si on sait qu’il est composé d’un tas de cons. » Riccardo Scamarcio dans "Mon frère est fils unique" de Daniele Luchetti

- « Surtout ne croyez pas que j’ai le mal de mer parce que, moi, la mer, je ne la crains pas. Ce que je crains, c’est le bateau. » Fernandel dans "Honoré de Marseille" de Maurice Régamey

- « J’aimerais réellement avoir ce brillant sens de la répartie qui fait tout votre charme. Mais je ne l’ai pas. Alors je vais vous paralyser !" James Coburn dans "Hudson Hawk" de Michael Lehmann

- « On m’aime plus, alors j’aime personne. Puis je vous emmerde, c’est clair, ça ?" Isabelle Adjani dans "Toxic Affaire" de Philomène Esposito

- « Il faut toujours sourire quand on ne sait pas. Cela ne vous rend pas plus intelligente, mais c’est plus agréable pour ceux qui vous regardent. » Jeanne Moreau dans "Nikita" de Luc Besson

- « Je parle plus à personne depuis 5 ans. Je peux continuer. » Coluche dans "Tchao Pantin" de Claude Berri
- « Sont-ce les mythes qui ont décidé que tu me sodomises ?" José Garcia
- Non, ça, c’est une initiative personnelle. » Vincent Cassel dans "Sa Majesté Minor" de Jean-Jacques Annaud

- « Tu veux dire que ce n’est pas la première fois qu’un maffieux te demande de tuer le fils homo de son rival et de rembourser la dette d’un autre après avoir perdu ton job, ton appartement et trouvé ta copine au lit avec un autre ?" Lucy Liu dans "Lucky Number Slevin" de Paul McGuigan

- « Londres est la ville des putains et des pédales. » Armin Mueller-Stahl dans "les Promesses de l’Ombre" de David Cronenberg

- « Dans un meurtre, il vaut mieux être le coupable que la victime. » Mark Wahlberg dans la Nuit nous appartient de James Gray

- « La mort est une journée qui mérite d’être vécue. » Geoffrey Rush dans Pirates des Caraïbes 3 de Gore Verbinski

- « Bon, je récapitule dans le calme : on la débusque, on la passe à l’acide, on la découpe au laser, on la dissout et on balance ce qui reste dans le lac d’Aumesnil. » Bernard Blier dans "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" de Michel Audiard

- « C’est pas en remuant le passé qu’on va changer l’avenir. » Batou dans Innocence - Ghost in the Shell 2 de Mamoru Oshii

- « Je ne suis pas quelqu’un de bien, vous savez ?" Daniel Auteuil "C’est quoi quelqu’un de bien ?" Olivia Bonamy dans MR 73 d’Olivier Marchal

- « Alors, ça t’a plu ?" Amant après avoir fait l’amour
- Non. Pas du tout. Mais c’est pas grave. » Kristin Scott Thomas dans Il y a longtemps que je t’aime de Philippe Claudel

- « Elle était pas moche. Elle était anglaise. » Franck Dubosc dans Disco de Fabien Onteniente

- « Seul le vainqueur ne croit pas au hasard. » Claude Rich dans Président de Lionel Delplanque

- « Et Mme Guiseppe, toujours... ?" Gérard Jugnot
- Morte. » Beppe Chierici
- Ah, formidable. Et les enfants ?" Gérard Jugnot
- Ils sont morts aussi. » Beppe Chierici
- Ah bin, comme ça, vous êtes tranquille. » Gérard Jugnot dans les Bronzés 3 de Patrice Leconte

- « Toujours pas rasé ?" Miou-Miou
- Toi non plus. » Mathieu Demy dans le Grand alibi de Pascal Bonitzer

- « À quoi sert d’être en vie si on n’a aucune raison de l’être ?" Robert Downey Jr dans Iron Man de Jon Favreau

- « Il vaut mieux être seul que mort. » Eric Judor dans Seuls Two d’Eric & Ramzi

- « La politique, ce sont des idées qui rencontrent des circonstances. » Nathalie Baye dans Passe-passe de Tonie Marshall

- « Always look on the bright side of life... . » Eric Idle dans "la Vie de Brian" de Terry Jones

- « Il faut absolument que tu comprennes une chose, Fred : on peut être mère de famille et avoir envie de se faire sodomiser contre un mur de temps en temps et sans éteindre la lumière. » Valérie Benguigui dans Pur Week-end de Olivier Doran

- « Si j’avais acheté un livre à chaque fois que j’ai regardé un film de cul, je serais un gars cultivé. » Guillaume Lemay-Thivierge dans Les 3 p’tits cochons de Patrick Huard

- « Tu as des parents gentils. » Daniel Auteuil
- Bin, oui. Et les tiens, ils sont comment ?" Dany Boon
- Ils sont morts. » Daniel Auteuil dans Mon meilleur ami de Patrice Leconte

- « Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour devenir le méchant. » Aaron Eckhart dans The dark Knight de Christopher Nolan

- « Quand je t’ai vue la première fois, j’ai entendu mon sexe qui disait : "Maison, maison". » Jean-Pierre Darroussin dans Le Cœur des hommes 2 de Marc Esposito

Répondre à cet article



photos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquephotos critiquesphotos critiquephotos critique
Cliquez sur les affiches pour les photos & critiques

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | cinephoto.fr la passion du cinema à la rencontre de ses acteurs | squelette